Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 09:40
Le long hiver sent la primevère et le jour se colore de soleil

tout ce qui existe s'éparpille çà et là : d'un souffle
l'oiseau s'est envolé

de nouveaux sillons coulent dans nos coeurs, même le silence
donne naissance à des paroles

la lumière se mélange avec la terre, toujours dans le même univers
toujours la vie, toujours la terre.

commentaires

B
Il y a comme un appel dans les premiers frémissements de la terre, une approche imperceptible de l' élan qui va surgir des profondeurs tandis que dans le ciel bourdonnent les premières migrations des oiseaux de passage.
Répondre
A
la terre est comme une page blanche où s'écrivent tant de choses!<br /> bises
Répondre

 

       Notre blog

Deux voix, deux coeurs, deux couleurs, un zeste de poésie, d'humour et de complicité