Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 08:42

 

La mer s'est retirée
et la plage se souvient
des baisers de soie bleue

Sur le sable tranquille
l'eau fine de la pluie
et l'écume se marient

Le vent efface
les dernières couleurs
d'un coquillage sans lendemain

De ma plaie coule ma plainte
rouge comme une algue oubliée
à l'heure de basse marée

Matelotage

 
 
  Une aquarelle de Janick Vergé    
  (son site)
 
 

commentaires

S
Je découvre votre site grâce à Brigitte et c'est une belle promenade. J'aime beaucoup ce texte, un mélange de solitude et de draps bleus pour se réchauffer dans les embruns du temps.
Répondre
F
un poème qui sent bon les embruns, je découvre votre blog et j'aime bien
Répondre
A
les mots et le tableau se répondent à merveille<br /> bonne semaine
Répondre
C
Poème en couleurs de soie bleue, de blanche écume dont le vent efface les couleurs, rouge comme une algue, tu brosses un délicat tableau avec ton poème et l'aquarelle s'harmonise parfaitement avec l'ensemble, bonne semaine bisous
Répondre
B
Je suis heureuse de découvrir votre univers. Vos mots, vos couleurs entrent en résonance avec mon propre monde, et cela fait un bien fou.... Amitiés
Répondre

 

       Notre blog

Deux voix, deux coeurs, deux couleurs, un zeste de poésie, d'humour et de complicité