Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 11:13

76         

... Je percevais encore les bruits de l'air, le silence de l'eau. Je percevais aussi d'infimes présences sous l'écorce. Et l'arbre tout entier, sa sève, ses rumeurs, l'émoi des branches et le désir nocturne des racines. Rien de tragique en somme. J'étais entre deux mondes et je vivais toujours.

                                                     Extrait du livre "Le pays sous l'écorce"
de Jacques Lacarrière, page 10

                                                                                                                                             

commentaires

C
<br /> Toute une vie grouille sous l'écorce, ça crépite, c'est tout chaud la vie est là.<br /> Bien sûr que vous pouvez utiliser tous les moyens de locomotion à votre convenance pour voyager vers 2010 - sourire - c'est fait pour faire plaisir, bonne soirée bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Merci de ta fidélité.<br /> <br /> Je te souhaite une très bonne année.<br /> <br /> Amitiés.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Entre plusieurs infinitudes, il y a tous ces mondes pour "infinir"...<br /> <br /> <br />
Répondre

 

       Notre blog

Deux voix, deux coeurs, deux couleurs, un zeste de poésie, d'humour et de complicité