Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 20:35

 

Les rouleaux de la mémoire

 

Dans la maison de mon père

sous les voliges du faux grenier

à plat ventre dans les frisons

les vrillons les copeaux les cartons

ondulés

j'écoutais dans le bourdon des mouches

folles

les rouleaux silencieux d'un gramophone

aphone

Mais le ronron de la mécanique

relançait tous mes rêves

vers d'anciennes musiques

et des voix inconnues

qui me reconnaissaient

 Yves Cosson

 

                    chateaubriant Un petit rien bordé de jaune

 

Oui si tu es sage

Ma mère me disait

Tu l'auras

Ton petit-rien-bordé

De-jaune

Et je voyais

Merveilles

Ali-Baba et sa caverne

A travers

Les trous

du

Plancher

Et l'arc-en-ciel

des caves fraîches

 

 

Journal La Mée

commentaires

S
N'oublions pas ces voix lointaines des souvenirs, ce sont elles qui nous "fabriquent".
Répondre

 

       Notre blog

Deux voix, deux coeurs, deux couleurs, un zeste de poésie, d'humour et de complicité