Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 15:20

 

                           Yannick-Le-Quilleuc.jpg        










Méditation
Yannick Le Quilleuc
site web



Je quittai le platane au printemps. Je n'en pouvais douter : autour de moi, partout tant de fleurs, de chatons tremblants... Je dis : je n'en pouvais douter car, après ma longue nymphose sous l'écorce, la lumière, la durée, l'espace tout entier sont devenus très différents de ceux des hominiens. Je les devine constitués d'une substance, d'un substrat qui s'écoulent et s'éploient selon des lois nouvelles. De plus, j'ai quelque mal à me tenir en équilibre. Je me sens imprégné d'une neuve gravité... 



 Extrait du livre "Le pays sous l'écorce"
 de Jacques Lacarrière, page 13



 Jacques Lacarrière lu par Fleur     clic

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 09:42

Zao-Wou-Ki



Dans ce rêve
une traînée d'or
essaime sa poussière
entre brume et lumière

Les nuages
comme de grands oiseaux
suivent le courant
vers le large

Eau en suspens
que l'air traverse
de sa légèreté

Souffle bleu qui bouillonne
se cabre - se brise
se brise encore

Ecume dans le dernier soleil



Illustration : Zao Wou-Ki
Huile sur toile

5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 11:13

76         

... Je percevais encore les bruits de l'air, le silence de l'eau. Je percevais aussi d'infimes présences sous l'écorce. Et l'arbre tout entier, sa sève, ses rumeurs, l'émoi des branches et le désir nocturne des racines. Rien de tragique en somme. J'étais entre deux mondes et je vivais toujours.

                                                     Extrait du livre "Le pays sous l'écorce"
de Jacques Lacarrière, page 10

                                                                                                                                             

 

       Notre blog

Deux voix, deux coeurs, deux couleurs, un zeste de poésie, d'humour et de complicité