Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 16:51

  klee fleurs nocturnes

 

 

       Je me mis donc à longer le rivage, juste à l'orée des eaux, tout comme, enfant, je parcourais dans le jardin l'allée qui séparait du monde des herbes sages celui des herbes folles. Le monde des herbes folles, ici, c'était la mer, ses milliers d'algues ébouriffées par les courants et l'anarchie des anémones sous les vagues. Celui des herbes sages, c'était la terre, la claire ordonnance du sable, l'alignement patient des palmes devant le front des vents. Et moi, entre ces deux royaumes, je méprouvais une fois de plus à la lisière de deux promesses qui ne laissaient au coeur aucun répit. Mais, après tout, pourquoi choisir ? Pourquoi ne pas rester à la lisière de deux mondes, me nourrir de la mer, me nourrir de la terre, apprendre leurs deux voies et les unir en moi ?

 

 

     

Jacques Lacarrière

Le pays sous l'écorce

page 98

                                                

Illustration : Paul Klee

Fleurs nocturnes

 

11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:19

 

Lithogravure-Dali-copie-1.jpg

Salvador DALI  -  Bois gravé

Illustration de "La Divine Comédie" de Dante

Le Paradis

 

 

       Je regardai une dernière fois le corps de l'Ange exsangue et je pensai(s) : Elle, l'Elue, la Désignée, Elle est un hymne au périssable, l'hosanna du précaire ! Et tout ému, je m'inclinai vers la Gisante, lui murmurant : Toi qui es tout puisque Tu es si peu, Toi la fragile qui es force, merci de m'avoir enseigné le beau de l'éphémère et le secret du soir. Tu es, belle Diaphane, la preuve que l'on peut vivre et voler et aimer sans jamais connaître l'ombre du mot nuit...

 

   

                                                     

Jacques Lacarrière

Le pays sous l'écorce

page 57

 

7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:14
Warhol-ten-foot-flowers-196


             

Ce buisson bleu, là-bas, sera désormais mon domaine. Je le veux pour foyer, nid, abri, chaumière et forteresse. Il sera mon havre bruissant, mon beau voilier tout haubané d'épines. Je veux l'habiter, l'explorer, l'inventorier et le hanter. Je serai son âme chantante, moi la presque Cigale et l'amie du Criquet.



              Extrait du livre "Le pays sous l'écorce"
de Jacques Lacarrière, page 31


              Illustration : Andy Warhol - ten foot flowers, 1967

 

       Notre blog

Deux voix, deux coeurs, deux couleurs, un zeste de poésie, d'humour et de complicité